Newsletter : restons en contact

Baromètre immobilier Guy Hoquet - mai 2022

Titre article

Baromètre immobilier Guy Hoquet - mai 2022

Actualités
Publié le 08/06/2022

Quand les taux de crédit immobilier avoisinaient encore 1.20% en mars dernier, le mois de mai enregistre déjà une moyenne proche de 1.40%.

Pas de quoi appeler la famille : cela reste inférieur au niveau de l’inflation, donc l’emprunt reste globalement intéressant et accessible. En revanche, la remontée des taux est rapide et les plafonds à ne pas dépasser pour respecter les règles de la BCE(2) se rapprochent à grande vitesse. Conséquence : de plus en plus de ménages se voient écartés de l’emprunt, en particulier les primo-accédants et les foyers les plus modestes.

C’est dans ce contexte que le marché immobilier ancien évolue depuis quelques mois. Pour le moment, la valeur des maisons comme des appartements reste élevée. Nous le constatons avec l’analyse des mises en vente du mois de mai et malgré un rebond des commercialisations sur la période. La loi de l’offre et de la demande risque pourtant de bousculer ce constat dans les prochains mois.

Si le nombre d’acquéreurs financés continue de diminuer, nous pourrions assister à un atterrissage du marché vers des prix corrigés. Il est donc possible que les vendeurs anticipent ce retournement, en préférant mettre dès à présent leurs biens sur le marché, par crainte de devoir les positionner à un prix inférieur s’ils attendaient plus longtemps. 

Au contact permanent des vendeurs et acquéreurs, nous restons à l’affut des signaux faibles et des signaux forts pour accompagner nos clients à l’aune d’un changement potentiel de marché.

Ces articles peuvent vous intéresser